Choisir un revêtement mural isolant acoustique

Choisir un revêtement mural isolant acoustique

Revêtement extérieur isolant acoustique : le bruit, une grande nuisance à votre qualité de vie…

En ces temps de pandémie, chacun a pu mesurer à quel point les bruits de l’activité humaine était considérables. Cette période nous a permis de redécouvrir notre quartier, notre ville ou notre village sous un jour nouveau. Le bruit affecte notre quotidien et souvent bien plus que nous pouvons l’imaginer.

 

…Au-delà de la seule sphère auditive, le bruit peut affecter l’individu et entraîner des troubles de formes très diverses …

Parmi les nuisances qui affectent la qualité de vie à l’intérieur des habitations, le bruit constitue le facteur le plus dérangeant2. Si on parle de pollution de l’air, la multiplication et l’intensité des bruits a elle aussi atteint des niveaux néfastes pour notre santé en général. Au-delà de la seule sphère auditive, le bruit peut affecter l’individu et entraîner des troubles de formes très diverses : perturbation du sommeil, désordres cardiovasculaires, troubles digestifs, effets sur le système endocrinien, aggravation des états anxio-dépressifs.

Les effets délétères du bruit résultent habituellement d’un processus long et complexe influencé par un grand nombre de facteurs résultant du contexte et du vécu propre à chacun.

Nous avons le pouvoir de limiter les bruits à l’intérieur de la maison en adoptant des comportements plus responsables, mais La pollution sonore extérieure reste hors de notre contrôle. Faire le bon choix du revêtement extérieur de la maison peut vous prémunir de ces nuisances sonores…

Comment préserver notre confort intérieur des bruits de l’activité humaines extérieures?

Face à la diversité des bruits, fréquence, intensité, durée, il faut trouver des moyens pour protéger votre maison de la propagation de ces bruits dans votre intérieur. Les effets des efforts d’isolation acoustique ne s’additionnent pas : c’est le point le plus faible d’une paroi qui détermine sa performance d’isolation. Un trou, une fente, le passage d’une canalisation, un mauvais jointoiement au pourtour d’un châssis ou une fissure peut ruiner les efforts acoustiques de toute une paroi. Il faut donc rechercher une étanchéité et une homogénéité maximale de la paroi pour limiter le risque de fuites sonores. C’est simple : là où l’air passe, le bruit passe. Une bonne isolation acoustique suppose nécessairement une bonne étanchéité à l’air.

La totalité des parois doivent toujours être considérées: renforcer de manière excessive les parois vis-à-vis de l’extérieur pourrait conduire à l’émergence des bruits intérieurs (réduction de l’intimité des logements, conflits de voisinage potentiel). Rien ne sert donc de renforcer une zone pour laisser le bruit venir des parties laissées faibles !

 

Le liège est-il un absorbant acoustique ?

Oui car qu’il est constitué naturellement de 95 % de gaz inerte.

Le liège a des propriétés thermiques tout à fait exceptionnelles et alliant aussi un des meilleurs coefficients Rw (isolation acoustique) parmi les revêtements muraux. Il est connu pour être le matériau avec la plus forte inertie thermique.

Avec une faible épaisseur, le liège fait office de coupe froid, par exemple sur un mur orienté nord, ou humide. Il agit de la même façon pour lutter contre la propagation des bruits extérieurs dans les bâtiments.

L’isolation phonique ou acoustique s’étudie à 3 niveaux :

  • Correction acoustique d’une ambiance : réduction du niveau sonore en dB (décibels) et réduction du temps de réverbération.
  • Isolation acoustique de la transmission des bruits aériens : réduction des transmissions sonores (voix, appareils, ?) provenant de l’extérieur (salles contiguës ou extérieur) et se propageant par les parois, planchers, couvertures, et aussi portes et fenêtres.
  • Isolation acoustique des bruits de percussion : réduction de bruits d’impacts sur les dalles et transmis par étage.

Dans ces 3 cas, le liège expansé permet de “casser” les propagations sonores.

Les revêtements de liège pulvérisé de Vipeq Québec sont recommandés pour vos projets de rénovation. En plus de faire baisser les consommations d’énergie en hiver, le liège apporte un confort d’été incomparable, grâce au déphasage thermique et ses qualités acoustiques.

Des matériaux pour protéger sa propriété de la propagation du feu.

Des matériaux pour protéger sa propriété de la propagation du feu.

Des matériaux pour protéger sa propriété de la propagation du feu.

Pour l’intérieur de la maison, il existe toute une gamme de produits coupe-feu pour éviter la propagation des flammes ou émanations toxiques. La donnée essentielle concernant la propagation du feu à votre maison est le temps. Bien sûr, cette donnée est différente que l’on habite en ville ou dans un secteur isolé et boisé de surcroît. Les mesures préventives sont d’ailleurs très différentes.

En ville

La proximité des habitations dans les secteurs résidentiels peut être un facteur aggravant de la propagation des incendies. Ces situations dépendent en grande partie de l’inflammabilité des matériaux de construction, ainsi que du contenu et de la conception du bâtiment. L’équation est simple : Plus l’incendie se propage rapidement, moins les occupants ont le temps d’évacuer. Le choix du revêtement extérieur est donc primordial. Il constitue la première barrière contre les flammes et la chaleur émise. Il joue un rôle central dans la prévention du feu, car la conductibilité de certains matériaux accélère la propagation des flammes et rend plus difficile la maîtrise d’un incendie.

Dans les zones isolées sensibles aux feux de forêt

Les recommandations de nettoyage autour de votre propriété sont aussi très importantes pour la protéger. En voici quelques-unes ; prenez l’habitude de contrôler régulièrement vos gouttières et les autres zones de la toiture, ainsi que de les nettoyer au jet d’eau. Plantez des arbres brise-vent à haute teneur en humidité dans les endroits les plus exposés au risque. Délimitez une zone coupe-feu (zone sans arbres, sans foin sec ni matériau en bois) entre les végétaux et les bâtiments.

… Permettre de gagner un temps précieux pour permettre au secours d’arriver avant une situation trop compromise …

Des revêtements naturels pour vous protéger

L’utilisation de matériaux retardant du feu peut vous permettre de gagner un temps précieux pour permettre au secours d’arriver avant une situation trop compromise. Le liège pulvérisé de Vipeq Québec possède des qualités impressionnantes pour lutter contre l’avancée des flammes. Des tests certifiés ont démontré sont incroyable résistance aux flammes. Ce temps gagné est extrêmement précieux pour les services des pompiers qui interviendront alors dans une situation encore contrôlable. Cette solution particulièrement recommandée pour des habitations dans des zones sensibles au feu de forêt, car l’arrivée des secours pourrait être plus longue qu’en milieu résidentiel.

Quel est le temps moyen d’intervention des pompiers sur un incendie de résidence ?
En moyenne notre temps de réponse va de 3 min à 5min, pour l’arrivée du 1er camion sur les lieux de l’appel pour des pompiers en caserne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Pour les autres casernes qui ne sont pas en 24-7, le temps de réponse pourrait aller jusqu’à 10 voire 15 min. Les dommages au bâtiment seront donc beaucoup plus importants.

Quels sont les déclencheurs du feu?
Pour ce qui est des feux venant de l’extérieur, les BBQ sont souvent des déclencheurs. Il ne faut pas coller un BBQ trop près des murs de la maison, car avec le temps la chaleur va finir par faire sécher le revêtement extérieur et sa résistance à la chaleur va diminuer. Un moment donné, il va atteindre son seuil de faiblesse et il va prendre feu.
Comme je le mentionne aussi souvent, il faut être prudent avec le paillis et l’écorce qui peuvent devenir sec et prendre feu avec le soleil.  Des petites flammes peuvent se propager jusqu’à monter sur le revêtement extérieur de la maison, balcon, cabanon, ou le garage et ainsi mettre le feu au bâtiment. Bien sûr, d’autres accidents domestiques en manipulant des produits inflammables sont aussi des risques majeurs.

Qu’est ce qui permet de lutter contre la propagation des flammes?
Lutter contre les flammes nécessite d’avoir le moyen adapté au type de feu. Le cas échéant, arroser le mur avec de l’eau froide peut préserver de la chaleur. Il existe des revêtements muraux qui ont des spécificités pour ralentir la progression de l’incendie. Ceci nous facilite le travail en donnant une chance aux pompiers d’arriver devant une situation contrôlable. Ainsi, ce revêtement permettra d’évacuer les gens de la maison et de limiter la perte de vie, puis d’intervenir pour limiter les dommages au bâtiment.
Savoir que l’on a un revêtement retardant du feu ralentit la propagation des flammes sur sa maison et doit certainement aussi diminuer l’effet de panique sur les habitants.

Benoît Major, pompier professionnel

Caserne 58

Protection et prévention

Pour aider à lutter contre la propagation des flammes, la première des règles et de se protéger soi-même et d’avoir des équipements spécialisés contre les incendies et un tuyau d’arrosage assez long pour pouvoir faire le tour de la maison La meilleure protection étant la prévention restez vigilant pour vous protéger et protéger les autres. Voir quelques conseils utiles.

Autres liens pertinents

Indice de propagation de la flamme
Inflammabilité des matériaux de construction

Comment bien préparer son projet de rénovation extérieur de la maison

Comment bien préparer son projet de rénovation extérieur de la maison

Comment bien préparer son projet de rénovation extérieur de la maison

Dans la plupart des cas, les municipalités requièrent des plans signés par un professionnel pour vous délivrer un permis afin de réaliser vos travaux de rénovation. Iil vous sera sûrement demandé de faire appel à un architecte ou un technologue en architecture pour dessiner les plans. Votre plan doit définir vos besoins en rénovation et vous aurez donc plusieurs points à valider; l’ésthétisme, la durabilité, l’isolation, et les coûts du projet…

L’esthétisme

Nous souhaitons toujours que l’opération de rénovation soit une amélioration. Car que ce soit pour nous-même ou dans l’idée d’une vente future, l’aspect extérieur est important.
Le revêtement donne du caractère à votre maison, vous souhaiterez donc trouver une solution qui s’adapte à votre propriété. Les différents produits du marché proposent des caractéristiques pour chacun des styles, ancien, classique, moderne, ou contemporain.

La durabilité

Il s’agit d’un point crucial. En effet, les coûts et le temps des travaux sont un frein important au changement du revêtement extérieur. Il privilégiera un produit qui offre des garanties de résistance au vieillissement. Les conditions climatiques affectent souvent la durabilité des produits. Beaucoup perdent de leurs qualités techniques, et esthétiques avec le temps.

L’émergence de nouveau produits écoresponsables est en train de révolutionner le marché des revêtements extérieur.

L’isolation

Les pertes de chaleur peuvent représenter de 25 % à 40 % en fonction des maisons. Faire appel à un technicien pour faire une évaluation préliminaire est importante. Elle vous permettra le cas échéant d’être éligible à des programmes de rénovations et de juger de l’efficacité du travail de votre entreprise.

Les coûts

Il faut au préalable faire des travaux de préparation pour la pause du nouveau revêtement. Cette opération génère des coûts et évidement une durée de chantier à évaluer. C’est souvent la découverte de surprise parfois onéreuse. Le montant des travaux n’inclut pas souvent l’entretien.

Un nouvel aspect est de plus en plus souvent un point important. L’aspect écologique et respectueux de l’environnement d’un produit est désormais un critère très recherché par les clients.

En conclusion, il est important de faire ses devoirs pour ne pas voir la facture s’envoler ou se retrouver avec un résultat final ne correspondant pas à vos attentes. L’émergence de nouveaux produits écoresponsables est en train de révolutionner le marché des revêtements extérieurs.